Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

concentration de la Presse, pluralité de mes fesses...

    

 

REPAIRE NANCY 2013 05 LA PRESSE

 


Si on vous dit Crédit Mutuel, ça vous dit quelque chose ?
Une banque, oui. Mais encore ?
Si on vous dit un empire de presse, le saviez-vous ?
Ne vous en faites pas, c’est normal. Rares sont les Nancéiens, les Lorrains d’une manière plus générale, les Alsaciens aussi, les Rhônalpins, les Francs-Comtois, les Bourguignons et des tas d’autres habitants du grand Est de la France qui ont la réponse. Pourtant, plus d’une dizaine de journaux répartis sur 23 départements appartient au groupe Ebra, lui-même propriété du Crédit Mutuel. Ce qui représente, chaque jour, 1,1 million d’exemplaires payés, soit plus que le groupe auquel appartient Ouest France, le quotidien le plus vendu du pays.

 
Des chiffres, des chiffres... Mais y a-t-il de quoi parler de ça tout un Repaire ? Qu’est-ce que ça peut bien nous faire, après tout, que ce soit le Crédit Mutuel ou un autre, qu’il vende 1 million ou 2 millions ?
C’est justement parce que réside, dans ce monopole de l’information, la base de nombreux problèmes qui nous touchent directement.
C’est justement parce qu’on peut monopoliser l’information à des échelles aussi inconcevables que nous ne nous en rendons pas compte. La preuve, on ne sait même pas, ou à peine, qu’ici en Lorraine, L’Est Républicain, le Républicain lorrain et Vosges Matin appartiennent à une banque.
On sait encore moins qu’il existe un pool de journalistes à Paris, qui a pour rôle de rédiger les pages nationales et internationales de l’ensemble des journaux appartenant au groupe. S’il était de plus en plus normal de trouver des articles communs d’un journal à un autre, désormais le pluralisme est la règle. Le comble : le fameux pool a été installé dans les locaux du CIC, qui appartient au Crédit Mutuel. Une rédaction dans une banque, autrement dit.
On sait bien, en revanche, à quel point l’information est médiocre. Mais fait-on vraiment le lien entre l’accroissement des faits-divers, des interviews creuses et des marronniers putréfiés avec l’accroissement des puissances médiatico-financières ?
Et, surtout, fait-on le lien entre cette médiocrité de l’information et la résignation ambiante de ce pays ?
Si déjà, à échelle locale, nous avions une vision claire, fouillée, documentée des agissements de nos élus, des notables du coin, de tous les petits réseaux qui nous entourent, etc., peut-être aurions-nous de quoi nous sentir plus impliqués politiquement, syndicalement, associativement, citoyennement tout simplement.
 
Le Nouveau Jour J, journal d’enquêtes et d’infos locales qui devrait bientôt sortir, pour la première fois, en kiosques, propose de s’armer face aux mensonges par omission et à la dégradation de la presse quotidienne régionale. Chacun est invité à donner sa vision de notre paysage médiatique lorrain ou encore à proposer des solutions, pourquoi pas tout simplement en partageant ses propres lectures de journaux alternatifs.
 
Site du NJJ : www.nouveaujourj.fr

logoLeNouveauJour-J.jpg

 

Rendez-vous pour en débattre: mardi 7 mai 2013 à 19 h au bar " Le Bon Temps" 13 av Foch à Nancy.


 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

M. Luthier 14/05/2013 12:46

Enfin un journal indépendant qui permet de se faire soi-même ses propres opinions, sans être obligés d'avaler celles de grands groupes. Je trouve que ça devient vraiment rare.
Bravo donc à l'équipe du NJJ !